Il s'agit du plus ancien cas de cancer de la prostate jamais diagnostiqué : la momie d'un ancien Egyptien de l'époque des Ptolémées (de 285 à 30 avant notre ère) présente des lésions osseuses dont l'explication la plus plausible est un cancer de la prostate métastatique. L'examen a été réalisé par une équipe de radiologues portugais d'un cabinet privé d'imagerie médicale, IMI (Imagens Medicas Integradas), à Lisbonne.