Brexit: Boris Johnson appelle May à en finir avec le "backstop"

Par
Boris Johnson, grand partisan du Brexit au sein du Parti conservateur, a estimé lundi que la Première ministre, Theresa May, rallierait à elle un large soutien si elle obtenait de l'Union européenne de pouvoir renoncer au "backstop" (filet de sécurité) dans le cadre d'un accord de Brexit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson, grand partisan du Brexit au sein du Parti conservateur, a estimé lundi que la Première ministre, Theresa May, rallierait à elle un large soutien si elle obtenait de l'Union européenne de pouvoir renoncer au "backstop" (filet de sécurité) dans le cadre d'un accord de Brexit.