Le Sinn Fein fait avancer la réunification politique de l'Irlande

Par Sébastien Martin

En recueillant 14 % des voix aux élections législatives de vendredi, l’ancienne aile politique du groupe paramilitaire IRA est désormais une force politique incontournable qui s'est faite le porte-parole des anti-austérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Irlande. - Cela n’a pas été la grande percée tant espérée. Le Sinn Fein a dû revoir à la baisse ses rêves les plus fous : lors des élections législatives de la République d’Irlande du vendredi 25 mars, l’ancienne aile politique du groupe paramilitaire IRA (Armée républicaine irlandaise) a dû se contenter de 14 % des voix, loin des presque 25 % que certains sondages lui promettaient il y a quelques mois. Face à lui, les deux habituels partis de gouvernement, Fine Gael (gouvernement sortant) et Fianna Fail (au gouvernement jusqu’en 2011), se retrouvent au coude-à-coude, avec chacun le quart des voix.