Espagne: le projet de grâce des indépendantistes catalans déclenche la fureur à droite

Par

La droite et l’extrême droite espagnoles font front commun et appellent à manifester, alors que le socialiste Pedro Sánchez s’apprête à gracier les dirigeants indépendantistes détenus depuis 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le geste va radicaliser un peu plus le débat politique en Espagne. Le chef du gouvernement Pedro Sánchez a confirmé à plusieurs reprises cette semaine son intention de gracier les neuf dirigeants catalans indépendantistes détenus depuis l’automne 2017, préparant le terrain à leur sortie de prison.