Le lanceur d’alerte Rui Pinto à la veille de son procès: «Je veux être acquitté»

Par L’EIC et la rédaction de Mediapart

Rui Pinto, l’homme à l’origine des Football Leaks, la plus grande fuite de données de l’histoire du journalisme, sera jugé vendredi 4 septembre à Lisbonne. À 31 ans, il fait face à 90 chefs d’inculpation, alors même que ses données ont eu un impact considérable, bien au-delà du monde du sport, et qu’il vient d’intégrer un programme de protection de témoin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rarement les deux pôles de la planète football n’auront paru si proches. Dimanche 23 août, au stade de la Luz de Lisbonne (Portugal), le Bayern Munich affronte le Paris Saint-Germain en finale de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions, dans un stade vidé par le Covid. À seulement quelques kilomètres de là, Rui Pinto jouit d’une toute récente liberté.