Des républicains en Caroline du Nord: «Les violents? Ce sont les démocrates»

Par

Samedi 27 octobre, le correspondant de Mediapart se trouvait avec des militants dans un local du parti républicain en Caroline du Nord lorsque la nouvelle de la tuerie antisémite de Pittsburgh est tombée. L’occasion de leur demander s’ils pensent que la rhétorique incendiaire de leur président a quelque chose à voir avec les violences des suprémacistes américains. La réponse est non.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Greensboro (Caroline du Nord), de notre envoyé spécial.– Bardés d'affiches électorales colorées, les locaux du parti républicain du comté de Guilford se trouvent dans un petit complexe commercial sans âme, typique des bords de route américains : on y trouve une boutique d'ameublement, un restaurant péruvien, un parking plus grand que nécessaire.