Brexit: L'UE devrait accepter un report jusqu'au 31 janvier

Par
L'Union européenne va "très probablement" accepter lundi de repousser de trois mois, jusqu'au 31 janvier, la date du départ du Royaume-Uni du bloc, a déclaré une source proche d'Emmanuel Macron, invoquant une perspective d'élections "renforcée" outre-Manche et des conditions d'extension "précisées".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne va "très probablement" accepter lundi de repousser de trois mois, jusqu'au 31 janvier, la date du départ du Royaume-Uni du bloc, a déclaré une source proche d'Emmanuel Macron, invoquant une perspective d'élections "renforcée" outre-Manche et des conditions d'extension "précisées".