Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale

L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Aucun des responsables européens n’ose encore parler trop fort. Par peur de briser l’unanimité qui s’est formée entre les États-Unis et l’Europe contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Par peur de donner des arguments à Vladimir Poutine, qui a beaucoup misé sur les divisions entre l’Europe et les États-Unis dans sa stratégie guerrière. Mais plus le temps passe, plus l’impatience grandit dans les pays européens face au gouvernement américain. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal