Cinq arrestations après la rupture d'une digue au Brésil

Par
Trois employés de la compagnie minière brésilienne Vale et deux ingénieurs travaillant pour le compte de cette société ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la rupture d'une digue qui pourrait avoir fait plus de 300 morts, ont annoncé mardi les procureurs du Minas Gerais et de l'Etat de Sao Paulo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUMADINHO, Brésil/RIO DE JANEIRO (Reuters) - Trois employés de la compagnie minière brésilienne Vale et deux ingénieurs travaillant pour le compte de cette société ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la rupture d'une digue qui pourrait avoir fait plus de 300 morts, ont annoncé mardi les procureurs du Minas Gerais et de l'Etat de Sao Paulo.