Espagne: les socialistes bien partis pour rester au gouvernement

Par

Le socialiste Pedro Sánchez a réussi son coup, en remportant haut la main les législatives du 28 avril qu’il avait lui-même convoquées. Le parti d’extrême droite Vox fait son entrée au Parlement, mais le « bloc des trois droites » reste très en deçà de la majorité absolue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le socialiste Pedro Sánchez, perdant des législatives de 2015 puis de 2016, tient sa revanche : à 47 ans, il est sorti ce 28 avril grand gagnant du scrutin anticipé qu’il avait lui-même convoqué. Son parti, le PSOE, a remporté 28,7 % des voix, soit 123 sièges sur les 350 du futur Congrès des députés. Il n’en comptait que 85, à l’issue des élections de juin 2016.