mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart ven. 6 mai 2016 6/5/2016 Édition de la mi-journée

Fukushima: les académiciens autopsient la catastrophe

29 juin 2011 | Par Michel de Pracontal
Un rapport de l'Académie des sciences qui vient d'être publié met en lumière les enjeux de la catastrophe de Fukushima, à la fois sur le plan de ses conséquences pour le Japon et pour l'avenir de l'énergie nucléaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«De même qu'il y a eu un “avant” et un “après” Tchernobyl, il y aura un “avant” et un “après” Fukushima» : présentant le rapport du groupe de travail «Solidarité Japon» de l'Académie des sciences, publié mercredi 29 juin, Alain Carpentier, président de l'académie, a souligné l'importance exceptionnelle de l'événement survenu le 11 mars 2011, une «catastrophe double», d'abord sismique, ensuite nucléaire.