Le Parlement européen monte le ton face à Thierry Mariani

Par

Un collectif d’eurodéputés a interdit à Thierry Mariani, habitué des déplacements en Russie ou en Syrie, de participer à des missions électorales à l’étranger d’ici à la fin de l’année. Dix autres élus sont épinglés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq eurodéputés du Rassemblement national (RN), dont Thierry Mariani, ont été sanctionnés par leurs pairs pour avoir participé à de fausses missions d’observation électorale au cours de leur mandat débuté en 2019. La décision, révélée lundi par le site spécialisé EUObserver, a été prise le 18 juin par un collectif d’une quinzaine d’eurodéputés spécialisés dans les affaires étrangères et les relations internationales (un groupe peu connu auquel appartient, d’ailleurs, Thierry Mariani).