«La judéophobie n’a pas une histoire profonde dans le monde arabo-musulman»

Par

L’historien Julien Cohen-Lacassagne brise les mythes diasporiques : les juifs d’Afrique du Nord sont, au même titre que les musulmans d’Afrique du Nord, des Berbères arabisés ayant adopté un monothéisme. Le judaïsme pour les uns, l’islam pour les autres. Ce qui intéresse l'auteur, c'est « la construction d’un imaginaire ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Julien Cohen-Lacassagne a écrit un livre « qu’il ne trouvait pas dans les librairies » : Berbères juifs – L’émergence du monothéisme en Afrique du Nord (éditions La Fabrique), un ouvrage érudit paru en pleine pandémie qui mérite la lumière, car il « ajoute un important jalon à notre connaissance de l’histoire juive », comme s’enthousiasme l’historien israélien Shlomo Sand, qui en signe la préface.