Israël et les Kurdes d’Irak: les raisons d’une amitié

Par

L’État hébreu est le seul pays à apporter ouvertement son soutien aux aspirations indépendantistes du Kurdistan irakien. Israéliens et Kurdes partagent une histoire et des intérêts communs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérusalem, de notre correspondante.-  Avant même la victoire du “oui” au référendum du 25 septembre, Israël s’est clairement prononcé en faveur des aspirations indépendantistes du Kurdistan irakien. L’État hébreu « soutient les efforts légitimes des Kurdes pour obtenir leur propre État », a déclaré le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Alors que le gouvernement irakien et l’ensemble de la communauté internationale, l’ONU et les États-Unis y compris, souhaitaient voir Erbil renoncer, Israël est ainsi le seul pays à avoir publiquement encouragé les Kurdes.