Le retour de l’Iran en Méditerranée

Par

Après une longue absence, l’Iran s’installe en Méditerranée, renouant avec une histoire très ancienne remontant à l’empire achéménide. Mais ce déploiement tient moins d’une volonté impériale que d’une stratégie de sanctuarisation du territoire national.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En septembre 2018, l’administration Trump a fait savoir par la bouche de John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale, que les États-Unis maintiendraient des troupes en Syrie tant que l’Iran y serait présent militairement. Si cette politique s’inscrit dans la stratégie d’endiguement de l’influence iranienne menée par les États-Unis depuis l’élection de Donald Trump, il s’agit également d’une réponse à un événement géopolitique de premier ordre : le retour de l’Iran sur les rives de la Méditerranée.