Réfugiés: l'Allemagne face à son pari historique

Par

L'Allemagne a accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile en 2015. Les agressions de Cologne et les défis colossaux de l'intégration ne doivent pas faire oublier la façon dont la première puissance européenne et sa population se sont mobilisées depuis que les réfugiés affluent vers l'Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin, envoyé spécial.- Comme des adolescents en voyage de classe, Ismael, Khaled, Sediq et les autres étaient heureux, surpris, exténués de leur périple. « C'est étrange d’être ici mais c’est beau », disait Ismael le Syrien, pressé d'aller visiter les boîtes de nuit. Ce jour-là, le 10 septembre 2015, neuf jeunes hommes, trois Syriens et six Afghans, découvraient Berlin. Ysanne, une jeune guide touristique, s'était présentée quelques minutes plus tôt devant la Jahn-Sporthalle du quartier de Neukölln, gymnase transformé en centre d'accueil pour réfugiés. Des trains remplis de demandeurs d'asile en provenance de Munich venaient d'arriver. Ysanne, citoyenne britannique « honteuse » de l'attitude de son pays envers les réfugiés, voulait faire quelque chose. À l’entrée, elle avait crié bien fort : « On va aller dans le centre de Berlin. Qui veut venir avec moi ? Je ne prends que huit personnes. » Plusieurs mains s'étaient levées, Ysanne avait fait des déçus.