Les Irlandais solidaires des peuples amérindiens

Par

Alors que les tribus navajo et hopi sont durement touchées par l’épidémie, de nombreux Irlandais répondent à leur appel à l’aide. Retour sur cette amitié inattendue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dublin (Irlande), correspondance.– Vanessa Tullie n’a pas beaucoup de temps à accorder au téléphone. Depuis le 17 mars, elle sillonne l’État d’Arizona pour distribuer des paniers alimentaires aux membres de sa tribu, les Navajos. L’épidémie du coronavirus a sévèrement affecté cette communauté amérindienne ainsi que les Hopis, une nation voisine. « Environ 000 personnes étaient infectées le 18 mai dernier et 142 personnes sont mortes », informe-t-elle. À court de médicaments et de nourritures, elle a participé à la création d’une collecte de fonds sur la plateforme GoFundme. Laquelle a recueilli plus de quatre millions de dollars. De nombreux noms irlandais figurent sur la liste des donateurs.