Syriza appliquera l'accord de Bruxelles mais reste offensif

Par

Le parti Syriza de l'ancien premier ministre grec Alexis Tsipras appliquera les réformes imposées par l'accord conclu en juillet à Bruxelles avec les créanciers européens de la Grèce mais entend bien poursuivre les discussions sur certains points encore en suspens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La formation de la gauche radicale a présenté dimanche à Athènes son programme pour les élections législatives anticipées du 20 septembre.