Attentats de Bruxelles : et la cellule terroriste du 13-Novembre frappa une deuxième fois

Mediapart retrace l’histoire de la première cellule djihadiste à avoir réussi à commettre plusieurs attaques en Europe. Des attentats du 13-Novembre à ceux du 22-Mars ou comment les assassins ont échappé aux polices françaises et belges à leurs trousses. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le premier coiffeur ne fait pas les colorations, alors tant pis, il perd un client. Salah Abdeslam poursuit son chemin dans les rues de Laeken, une petite commune en périphérie de Bruxelles. Le second coiffeur fera l’affaire. Le terroriste s’assoit dans un fauteuil en cuir brun, usé jusqu’à la corde. Quelques heures plus tôt, à 5 h 30 du matin, dans la nuit du 13 au 14 novembre, il se cachait encore dans une cage d’escalier de Châtillon (Hauts-de-Seine) quand deux amis, qu’il avait appelés à son secours, sont venus le chercher depuis la Belgique. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal