La drôle de cyber-guerre opposant depuis plusieurs mois les États-Unis et la Russie a franchi un nouveau seuil jeudi 29 décembre 2016 avec l’annonce, par Barack Obama, d’une série de sanctions en représailles aux présumées tentatives d’interférence de Moscou dans la campagne pour l'élection présidentielle américaine.