Blick Bassy redonne vie à une figure du Cameroun éliminée par la France en 1958

Par

Ruben Um Nyobè est une personnalité emblématique de la résistance anticoloniale en Afrique. Le pouvoir français l’a éliminé physiquement en 1958, avant de s’employer à effacer son souvenir de la mémoire collective. Dans un album sorti début mars, le musicien Blick Bassy lui rend hommage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au Cameroun, il a été impossible pendant plusieurs décennies de prononcer publiquement le nom de Ruben Um Nyobè sans risquer d’être arrêté et emprisonné. Les pouvoirs publics n’ont par la suite jamais organisé de reconnaissance officielle autour de cette figure de la lutte pour l’indépendance. Afin de réveiller les consciences et les mémoires, le musicien camerounais Blick Bassy lui rend hommage dans un  disque, intitulé 1958 (No Format/Tôt ou Tard), année de son assassinat par l’armée coloniale française.