La capitale des Philippines s’enfonce sous les eaux

Par Jacque Manabat (Correctiv)

Les dix villes les plus touchées par l'élévation du niveau de la mer se trouvent en Asie. À Manille, capitale des Philippines, il est supérieur de 80 centimètres à celui d’il y a 50 ans. Le changement climatique est une réelle menace pour la métropole, ses 9 millions d’habitants et sa multitude de villes côtières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Manille, l’une des mégapoles les plus densément peuplées et l’un des centres économiques les plus florissants au monde, compte une population estimée à près de 13 millions de personnes. « Alors que les sols s’enfoncent autour de la baie de Manille et que le niveau de la mer monte, les inondations se propagent non seulement dans la ville, mais aussi dans les provinces environnantes », explique Greg Bankoff, spécialiste de l’Asie à l’université d’Auckland (Nouvelle-Zélande). Des pluies torrentielles inondent les artères principales de Manille.