Quand les mers montent

À l'aide d'une carte et d'enquêtes de terrain réalisées dans plusieurs pays d'Amérique, d'Europe, d'Afrique et d'Asie, ces quatorze articles du projet international « Sea Rise » (« Quand les mers montent ») donnent à voir les répercussions démographiques, sociales et environnementales de la montée du niveau des mers.

Comment l’élévation du niveau de la mer bouleverse la carte du monde

Par et Annika Joeres
logo

L’analyse de plus de 700 000 mesures marégraphiques réalisées dans le monde entier l’atteste : le changement climatique est depuis longtemps une réalité pour les littoraux de la planète. Avec des conséquences dramatiques pour des centaines de millions de personnes.

Quatre idées pour enrayer la montée des eaux

Par Ottmar Edenhofer, Annika Joeres, Ute Scheub et Laurence Tubiana

Respecter l’accord de Paris, taxer le carbone afin d’encourager les technologies non polluantes, promouvoir une agriculture régénératrice ou changer notre mode de vie : quatre spécialistes de l’environnement détaillent leurs solutions pour faire en sorte qu’à terme, les mers regagnent leur place.

En Argentine, la crue des fleuves inonde pauvres et riches, sans distinction

Par Gilda Di Carli (Columbia University)
Des inondations à Lujan, au nord-ouest de Buenos Aires, en 2015. © Reuters Des inondations à Lujan, au nord-ouest de Buenos Aires, en 2015. © Reuters

Les plus vastes zones humides de la planète se trouvent en Amérique du Sud. Dans le delta du Paraná, dans la région de Buenos Aires où le niveau de la mer a augmenté de 9,5 cm depuis 1961, les pauvres habitent des taudis et les riches des complexes résidentiels sécurisés. Pourtant, le changement climatique forcera tout le monde à déménager.

En France, la bataille de Palavas contre les flots

Par
Série d'épis rocheux sur la plage de Palavas-les-Flots (JL) Série d'épis rocheux sur la plage de Palavas-les-Flots (JL)

La célèbre station balnéaire affronte un ennemi invisible : la lente montée des eaux. Mais il est d’autant plus difficile d’agir sur un phénomène encore peu perceptible que Palavas-les-Flots, dans l’Hérault, tire justement sa richesse et son prestige de la mer et du tourisme de masse.

L’Antarctique, épée de Damoclès suspendue au-dessus de la civilisation

Par

L’iceberg géant qui s’est récemment détaché de la côte ouest de l’Antarctique pourrait n’être qu’un des signes précurseurs d’une déglaciation rapide du pôle Sud, qui entraînerait une hausse cataclysmique du niveau des océans.

L'Afrique du Sud tarde à se protéger contre les eaux

Par Annika Joeres (Correctiv)
Jour de tempête au Cap, en Afrique du Sud. © Reuters Jour de tempête au Cap, en Afrique du Sud. © Reuters

Chaque année, la mer s’élève en moyenne de 3,4 millimètres partout dans le monde. Les données relatives à l’Afrique du Sud indiquent que cette hausse y sera bien supérieure. Des millions de personnes perdront leur maison. Pourtant, à ce jour, Le Cap est la seule ville à avoir mis en œuvre des mesures préventives.

Au Bangladesh, l’augmentation du taux de salinité met à mal l'agriculture

Par Eduardo Garcia (Columbia University)
L'île de Thengar Char, dans la baie du Bengale. © Reuters L'île de Thengar Char, dans la baie du Bengale. © Reuters

Le Bangladesh sera l’une des zones les plus durement touchées par l'élévation des océans. En première ligne : les îles artificielles du golfe du Bengale, bâties par le gouvernement bangladais dans le but de créer des terres cultivables pour nourrir la population croissante du pays.

La capitale des Philippines s’enfonce sous les eaux

Par Jacque Manabat (Correctiv)
Vue aérienne de Manille, la capitale des Philippines. © Reuters Vue aérienne de Manille, la capitale des Philippines. © Reuters

Les dix villes les plus touchées par l'élévation du niveau de la mer se trouvent en Asie. À Manille, capitale des Philippines, il est supérieur de 80 centimètres à celui d’il y a 50 ans. Le changement climatique est une réelle menace pour la métropole, ses 9 millions d’habitants et sa multitude de villes côtières.

Dans le New Jersey, les gouttes de trop pour les raffineries

Par Gilda Di Carli et Hannah Furfaro (Columbia University)
Un camion-citerne quitte une raffinerie de Linden, dans le New Jersey. © Reuters Un camion-citerne quitte une raffinerie de Linden, dans le New Jersey. © Reuters

Les raffineries situées sur la côte du New Jersey risquent la paralysie. Non pas à cause des fréquentes tempêtes mais du fait de l'effondrement du littoral combiné à l'inexorable montée de l’océan Atlantique. Problème : les compagnies pétrolières n’ont pas prévu de plan B si leurs installations venaient à être envahies par la mer.

En Amérique du Nord, les inondations grèvent le budget de grandes villes

Par Gilda Di Carli (Columbia University)
Le boulevard Biscayne de Miami inondé en 2015. © Reuters Le boulevard Biscayne de Miami inondé en 2015. © Reuters

La côte est des États-Unis est particulièrement menacée par le changement climatique : d’une part, la mer monte inexorablement ; de l’autre, les sols s’affaissent à de nombreux endroits. Des chercheurs ont montré que les coûts cumulés des dégâts provoqués par les inondations mineures dans les grandes villes pourraient être supérieurs à ceux consécutifs à des intempéries extrêmes et rares.

Le Japon investit des millions pour faire pousser une île

Par Sonali Prasad (Columbia University)
Vue aérienne de l'atoll d'Okinotorishima. © Kyodo Vue aérienne de l'atoll d'Okinotorishima. © Kyodo

À quelques milliers de kilomètres de la côte sud de Tokyo, en mer des Philippines, deux petits affleurements tentent de surnager dans un océan prêt à les engloutir. L’ambition du Japon est de créer aux alentours une zone économique exclusive qui couvrirait plus de 400 000 kmd’eaux très riches et d’une haute importance stratégique.

Face à la montée des eaux, l'Europe ne pourra pas protéger tous ses citoyens

Par Annika Joeres (Correctiv)
Des blocs de granit à Medmerry, au sud-ouest de Londres. © Reuters Des blocs de granit à Medmerry, au sud-ouest de Londres. © Reuters

À première vue, l’Europe semble mieux préparée à une élévation du niveau de la mer que la plupart des autres régions du monde. Il n'empêche que les riverains des mers du Vieux Continent devront eux aussi s’adapter, et notamment dans les zones plus faiblement peuplées.

Jadis arrachée aux eaux, Saint-Pétersbourg est aujourd'hui menacée par elles

Par Marcus Bensmann (Correctiv)
Le musée de l'Ermitage, à Saint-Pétersbourg. © Reuters Le musée de l'Ermitage, à Saint-Pétersbourg. © Reuters

Au cours de ses trois cents ans d’existence, Saint-Pétersbourg a été inondée... plus de trois cents fois. La ville russe est confrontée à une nouvelle difficulté : l’élévation du niveau de la mer due au changement climatique. Mais aucune mesure concrète n'a vu le jour.

 

Dans les pays nordiques, la terre s'élève plus vite que la mer

Par Jòn Barki (Correctiv)
Le glacier de Breidamerkurjökull, situé au sud-est de l'Islande, est le plus grand d'Europe. © Reuters Le glacier de Breidamerkurjökull, situé au sud-est de l'Islande, est le plus grand d'Europe. © Reuters

Voici un phénomène qui a de quoi surprendre. Alors que le niveau des mers monte presque partout dans le monde, il est en baisse en Scandinavie, au Groenland et, plus récemment, en Islande : les terres s’élèvent en raison de la fonte de glaciers et, donc, de la disparition du poids colossal de ces masses de glace.