En Pologne, le parquet incité à se « ranger »

Par

L’indépendance de la justice polonaise est mise à mal depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du PiS et de ses alliés. Les juges critiques subissent des procédures disciplinaires et les procureurs sont régulièrement envoyés temporairement « en délégation » loin de chez eux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Golub-Dobrzyn (Pologne).– L’ordre régnait en juin dernier dans le petit bureau de Katarzyna Kwiatkowska, procureure alors déléguée au parquet de Golub-Dobrzyn, dans l’ouest de la Pologne. Pas de pile de dossiers, ni de Post-it épars, pas de décoration pour égayer les murs ocre.