Les conservateurs américains mènent leur « guerre culturelle » dans les salles de classe

Par

La théorie critique de la race, développée dans le sillage du mouvement des droits civiques des années 1960, fait peur aux conservateurs américains. Ils y répondent en tentant de s’immiscer dans la gestion des écoles et la définition des programmes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– Oubliez la Maison Blanche ou le Congrès. Le siège le plus couru en ce moment dans la vie politique américaine est celui d’élu au conseil scolaire local (« school board »).