À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes

Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Beaucoup de discussions, des questionnements partagés et de vives inquiétudes… À la veille de l’assemblée représentative de La France insoumise (LFI), qui réunit samedi 10 décembre à Paris 160 personnes – un tiers de cadres et deux tiers de militants tirés au sort –, le processus de réorganisation du mouvement, engagé depuis le mois de septembre, fait l’objet de crispations en interne. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal