Retraites : Macron manque de soutiens mais pas d’aplomb

Le succès des manifestations contre la réforme des retraites, jeudi, a surpris l’exécutif. Contesté, le président de la République fait valoir sa « détermination » à aller au bout et presse son gouvernement de « convaincre ». Une posture qui pourrait se trouver ébranlée par les prochaines mobilisations.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En s’envolant pour l’Espagne, jeudi matin, depuis l’aérodrome de Vélizy-Villacoublay (Yvelines), Emmanuel Macron ne s’attendait probablement pas à cela. Une note du renseignement territorial prédisait, en début de semaine, la présence de 550 000 à 700 000 personnes dans la rue. Autour de lui, conseillers et ministres se disaient « vigilants » mais « confiants ». « Le gouvernement ne se projette pas dans l’idée d’une mobilisation massive », évacuait le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, le 11 janvier, face aux journalistes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal