Chez Peugeot, le Doubs version précarité

Dimanche 1er février, une législative partielle dans la quatrième circonscription du Doubs désignera le remplaçant à l'Assemblée nationale de Pierre Moscovici. En 2012, Sophie Montel (FN) avait obtenu 24,47 % des voix. Aux européennes de 2014, le parti d'extrême droite a rassemblé localement 36 % des électeurs. Dans la circonscription d'Audincourt, 22 % des électeurs sont ouvriers. L'usine Peugeot, devenue PSA, y est l'un des principaux employeurs. Sur les chaînes, on croise un jeune qui se dit « esclave » plutôt qu'ouvrier, une femme « résignée », de plus en plus d'intérimaires et de CDD. « Maintenant, c'est quand ? », a tagué un anonyme dans une rue.
→ Raphaël Helle est un photographe de la France VUE D'ICI
→ Lire l'analyse de Mathieu Magnaudeix à l'issue des résultats du premier tour, qui dimanche 1er février 2015 ont placé la candidate FN en tête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Mars 2013. Dix minutes de pause pour Romain, opérateur à l'atelier montage de l'usine PSA de Sochaux. « Opérateur montage », c'est le nouveau mot pour dire ouvrier. Romain, lui, dit « esclave ». Il est aussi chanteur dans un groupe de heavy metal.

Voir tous les portfolios