La folie des objets

Les photographies de Charcot à la fin du XIXe siècle, celles de Depardon à San Clemente ou celles de Diane Arbus sur les carnavals de fous donnent de la folie l'image de monstres, de personnes tordues, qui bavent, se blessent violemment, et nous terrorisent. Jean-Robert Dantou prend une perspective inverse : plutôt que la crise, il choisit de montrer les objets qui témoignent de la vie des patients de la psychiatrie. Au lieu de photographier des fous comme s'il s'agissait d'objets, il photographie des objets pour faire apparaître des personnes. Ce travail en texte et images est exposé, durant le Mois de la photo à Paris, à l’École normale supérieure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. La brosse à dents d'Agathe. « Tout commence ici, avec Agathe. Elle me parle de son mari... », raconte dans le son ci-dessous Jean-Robert Dantou.

Voir tous les portfolios