Militer autrement: Cécile et ses batailles pour le climat

Par

Cécile Marchand, 20 ans, étudiante, militante à Alternatiba : du 5 au 7 avril, elle était à Pau où se tenait le congrès MCE Deepwater, un sommet des principaux pétroliers mondiaux (Total, Shell, BP, etc.) sur le forage en eaux profondes. Plusieurs organisations comme Alternatiba, Bizi ou encore Attac sont venues dénoncer la tenue de ce congrès qui, selon elles, bafoue les principes de la COP21, quatre mois après le sommet de Paris pour le climat.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Cécile Marchand avec Txetx Etcheverry, d'Alternatiba, dans le camp “Sirène” à Emmaüs Lescar Pau où se sont regroupés les opposants au congrès MCE Deepwater. Lors de ce congrès, les multinationales pétrolières et gazières, ainsi que les entreprises spécialisées dans les forages en mer, examinaient comment l’exploration et l’exploitation offshore pouvaient rester « compétitives ».
    En décembre 2013, Txetx Etcheverry était l'invité, avec Christian Troadec, d'une soirée En direct de Mediapart.

Voir tous les portfolios