Pas de vacances pour les ex-Fralib

Fin mai, les salariés de l'ancienne usine Fralib de Gémenos (à 20 kilomètres à l'est de Marseille) ont annoncé le retour de la production pour septembre prochain. Organisés en scop, les 58 coopérateurs produiront sous deux marques : Scop-TI (pour thé et infusion) sera bio et destinée aux magasins spécialisés, et 1 336, destinée à la grande distribution. 1 336, comme autant de jours de conflit avec l’ancien propriétaire des lieux, le géant anglo-néerlandais de l’agroalimentaire Unilever. Retour en images sur presque cinq ans de combat.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Mai-juin 2015. Rémy, l'un des 58 coopérateurs de la nouvelle Scop-TI. Il a gardé son poste de technicien de maintenance.

Voir tous les portfolios