Amélie Poinssot

Après des années de correspondances en Pologne puis en Grèce, expérience qui m'a amenée à travailler pour des médias aussi divers que La Croix, RFI, l'AFP... et Mediapart, je rejoins la rédaction en février 2014.

Pendant plus de cinq ans, j'y couvre l'actualité européenne, de la déstabilisation de l'Ukraine à la crise grecque en passant par la crise de l'accueil des exilé·es d'Irak et de Syrie, mais aussi la montée des nationalismes, les mobilisations sociales et les débats sur les alternatives possibles en Europe.

En mars 2019, je publie une enquête intellectuelle sur le Premier ministre hongrois, Dans la tête de Viktor Orbán (Actes Sud).

A l'été 2019, je change de secteur. Désormais, je travaille et fais des enquêtes sur les thématiques liées à l'agriculture : agro-business, lobbys, marchés agricoles, risques sanitaires, impacts sur le vivant, alternatives.

Contacts

Mail
amelie.poinssot@mediapart.fr
Twitter
@AmeliePoinssot

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Grippe aviaire : l’échec majuscule d’une politique sanitaire

Agroalimentaire

C’est la quatrième épidémie en cinq ans. La grippe aviaire, qui a démarré à l’automne dans le Sud-Ouest, fait désormais tache d’huile en Vendée. Les mesures gouvernementales mises en œuvre après l’épisode déjà désastreux de l’an dernier sont un échec. Plus de dix millions d’animaux vont être abattus.

Le brief Ukraine du 14 mars : l'étau se resserre sur Kyiv, accueil massif de réfugiés en Pologne

La guerre russe contre l’Ukraine

La tragédie humanitaire s’aggrave en Ukraine et l’armée russe n’exclut pas de prendre le contrôle total des grandes villes qui sont déjà en partie encerclées, telle la capitale. En Pologne, la solidarité est générale.

« Aujourd’hui, entendre “Kiev”, pour les Ukrainiens, c’est comme une agression de plus »

Comprendre la guerre en Ukraine — Entretien

Faut-il écrire Kiev ou Kyiv ? La langue ukrainienne est-elle un marqueur identitaire face à l’invasion des troupes russes ? Entretien avec Iryna Dmytrychyn, responsable du département d’ukrainien aux Langues O’ à Paris.

Souveraineté alimentaire : comment la guerre en Ukraine vient percuter la cause altermondialiste

Agriculture — Analyse

En quelques jours, l’expression est devenue le mantra de quasiment toutes les personnes candidates à l’élection présidentielle : il faut retrouver notre souveraineté alimentaire, entend-on à droite comme à gauche. Mais cette préoccupation nouvelle ne correspond guère à ce que recouvre cette notion, née dans les cercles paysans altermondialistes.

Marchés agricoles : la déflagration de l’agression russe

Energies, monnaies, prix : les chaos de l’après-Covid

Le grenier à blé ukrainien fournissait une grande partie des marchés agricoles. Depuis une semaine, les cargaisons sont bloquées, les prix flambent et les prochaines mises en culture sont menacées. Des experts craignent un risque de pénuries alimentaires sur la planète. 

Bilan Macron. Cinq ans de cadeaux à l’agro-industrie

Agriculture

Glyphosate, néonicotinoïdes, gestion de la grippe aviaire, agriculture 2.0… Sur l’ensemble des dossiers agricoles, le quinquennat Macron n’aura favorisé qu’un seul un type de production : l’agriculture industrielle.

La guerre en Ukraine a commencé en 2014

Comprendre la guerre en Ukraine — Analyse

L’offensive russe lancée aux premières heures du jeudi 24 février s’inscrit dans une longue progression du pouvoir poutinien en Ukraine. Elle a commencé il y a précisément huit ans, avec l’annexion de la stratégique péninsule de Crimée.

Le véritable coût du poulet

Agroalimentaire — Parti pris

C’est la viande la moins chère au supermarché. Mais c’est l’une des plus coûteuses pour nos écosystèmes, les éleveurs et les éleveuses qui la produisent, le bien-être des animaux eux-mêmes. Les mastodontes de la volaille continuent de miser sur le poulet standard. Il est temps d’en sortir.

Autour de l’Yonne, le plan industriel de Duc et ses 80 nouveaux mégapoulaillers

Agroalimentaire — Enquête

Depuis son rachat par le géant néerlandais Plukon, le volailler change de pied discrètement. Arrêt du bio et du certifié, extension de l’abattoir historique, construction de 80 poulaillers industriels sont au programme. Face à ces projets, peur et résistance s’installent.

Stations de ski : « Au lieu de bifurquer, on préfère aller au bout du cul-de-sac »

Climat — Entretien

De moins en moins de neige et des saisons hivernales de plus en plus courtes : le modèle des stations de ski n’est pas adapté au nouveau régime climatique. Pour le chercheur Vincent Vlès, il est temps de reconvertir ces lieux extrêmement coûteux sur le plan écologique.

« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »

Agriculture — Entretien

Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.

Desmond Tutu, mort à 90 ans, la voix qui s’est dressée contre l’apartheid

Afrique — Note de veille

L’apartheid est « le système le plus vicieux inventé par l’homme depuis le nazisme », avait-il coutume de dire. Desmond Tutu est décédé le 26 décembre. Infatigable défenseur des populations opprimées, l’homme de foi sud-africain était aussi engagé contre l’homophobie et le dérèglement climatique.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Amélie Poinssot
Journaliste à Mediapart

12 Billets

0 Éditions

Au Salon de l'Agriculture, la FNSEA prise pour cible par Extinction Rébellion

Billet de blog

Le salon de l'Agriculture, inauguré samedi 26 février par Emmanuel Macron, a été fortement perturbé ce dimanche. Pendant quelques heures, le stand de la FNSEA a été occupé par le collectif Extinction Rébellion qui dénonce « les ravages de l'agriculture intensive que le syndicat défend avec acharnement ».

Violences et intimidations policières: en Hongrie aussi

Billet de blog

Depuis le 12 décembre, les manifestations se succèdent à Budapest et dans plusieurs villes hongroises. De façon inédite depuis qu'Orbán est au pouvoir, cette résistance fait face à l'usage de la force côté police. Des dizaines de manifestants pacifiques ont été placés en garde à vue et certains sont poursuivis pour violences en réunion.

Les œuvres d'exilés en Europe, au théâtre d'Aubervilliers

Billet de blog

A Aubervilliers, le théâtre de la Commune accueille, du 23 au 25 mars, une exposition atypique : les réalisations artistiques de réfugiés ayant traversé l'Europe en 2015. Les visiteurs pourront rencontrer certains d'entre eux à l'occasion d'une table ronde, samedi à 14 heures.

Soutien au journaliste polonais Tomasz Piątek

Billet de blog

La liberté de la presse est de plus en plus attaquée en Pologne. Tomasz Piątek est poursuivi depuis des mois par le pouvoir pour un livre d'enquête sur le ministre polonais de la Défense. Rencontre avec celui qui s'est vu remettre le prix « journaliste » 2017 de Reporters sans frontières.

Réfugiés: quand des lecteurs de Mediapart se mobilisent

Billet de blog

A Narbonne, un collectif s'est monté pour venir en aide aux réfugiés en Grèce. A Nîmes, « SoliGrecs » s'active depuis un an et demi pour soutenir les dispensaires grecs autogérés. A Paris, ils sont nombreux, aussi, à se mobiliser depuis des années... Tout ce beau monde converge en ce moment autour d'une « Caravane Solidaire » qui s'apprête à traverser la France. Rencontre avec des gens de terrain qui, plutôt que de se morfondre devant la passivité de nos politiques, ont décidé de prendre les choses en mains.