Amélie Poinssot

Je signe mon premier reportage pour Mediapart en janvier 2011. J'avais alors suivi des exilé·es arrivant à la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce. A l'époque, j'étais correspondante à Athènes pour différents médias français et francophones, travail que j'ai exercé également en Pologne les années précédentes (RFI, La Croix, AFP TV, Le Soir, Deutsche Welle...).

Je rejoints la rédaction de Mediapart en février 2014. Je pars aussitôt pour la Crimée où j'assiste, en direct, à l'annexion de la péninsule ukrainienne par l'armée russe que je couvre pour le journal.

Pendant les cinq années qui suivent, je traite, depuis Paris ou sur le terrain, de l'actualité européenne : de la guerre en Ukraine à la poursuite de la crise grecque, en passant par la crise de l'accueil des exilé·es d'Irak et de Syrie, mais aussi la montée des nationalismes en Europe centrale, les mobilisations sociales, les politiques économiques et les débats sur les alternatives possibles en Europe.

J'écris également une enquête intellectuelle sur le premier ministre hongrois, Dans la tête de Viktor Orbán, publiée chez Actes Sud - livre qui sera traduit en polonais et en hongrois.

A l'été 2019, je change de secteur. Désormais, je travaille et j'enquête sur les thématiques liées à l'agriculture et à la production alimentaire : agrobusiness, lobbies, marchés agricoles, risques sanitaires, impacts sur le vivant, alternatives.

Je fais partie du pôle écologie de Mediapart, aux côtés de Mickaël Correia et Jade Lindgaard.

@AmeliePoinssot@piaille.fr

Contacts

Twitter
@AmeliePoinssot

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Grèce: cinq questions à un gouvernement déjà fragilisé

    International

    C'est fait, la Grèce a depuis jeudi un nouveau gouver- nement de coalition conduit par la droite de Nouvelle Démocratie. Coalition fragile qui pourrait ne tenir que quelques mois : les Grecs sont à bout, le revenu disponible de chaque famille a baissé de moitié depuis 2008. Sauf à obtenir de larges concessions de la Troïka, les mouvements sociaux pourraient reprendre à l'automne.

  • Grèce : la droite arrive devant Syriza

    International

    La droite de Nouvelle Démocratie est arrivée en tête (29,9 %) devant la gauche radicale de Syriza (26,7 %). Le Pasok reste au plus bas (12,4 %). La constitution d'un gouvernement de coalition s'avère délicat, au terme d'un scrutin qui confirme le morcellement politique constaté il y a un mois lors des précédentes législatives.

  • Dans la province grecque, le vote néo-nazi est arrivé par la télé

    International — Reportage

    A Kiato, ville du golfe de Corinthe, le parti néo-nazi Chrysi Avgui a fait son meilleur score national lors des législatives de mai. Pourtant, sur place, personne ne peut témoigner de ce rôle « social » qu'aurait endossé le parti, aidant les plus démunis et les personnes âgées, comme le raconte la télévision. 

  • En Grèce, les armateurs ne veulent pas entendre parler d'impôts

    International

    Le salon mondial de la marine marchande s'achève à Athènes. Les armateurs grecs ont défendu pied à pied leur système d'exonérations fiscales  alors que le pays sombre. Le premier ministre par intérim s'est d'ailleurs bien gardé d'aborder le sujet. Pourquoi de tels privilèges pour tout un secteur économique ?

  • En Grèce, les jeunes n'hésitent plus, ils partent

    International — Reportage

    Face à un taux de chômage de 40 % chez les 15-29 ans, les jeunes Grecs quittent de plus en plus nombreux famille et amis pour chercher du travail à l'étranger. D'autres quittent les grandes villes.

  • En Grèce, la dynamique créée par Syriza bouleverse la donne

    International — Analyse

    Les Grecs vont à nouveau voter le 17 juin. La coalition de gauche radicale Syriza semble encore progresser. Son éventuelle victoire mettrait à bas tous les plans successifs dits de sauvetage de l'UE. Et créerait une situation complètement inédite en Europe.

  • Grèce : les contours d'une gauche radicale en plein essor

    International — Analyse

    Arrivé en deuxième position dimanche avec 16,7 % des voix, Syriza a été chargé de former une coalition gouvernementale. Son leader a rapidement renoncé, prenant acte de l'éclatement des partis. Il n'empêche, la percée de cette formation de gauche envoie un sérieux avertissement aux partisans de l'austérité.

  • Les Grecs votent en regardant la France

    International — Reportage

    Coincée par le “mémorandum” imposé par l'Europe et le FMI, la Grèce organise des législatives dimanche 6 mai dont elle n'attend pas de changement. Pour les électeurs, le changement en Europe ne peut venir que d'ailleurs et en premier lieu du résultat de la présidentielle française.

  • Dans une Grèce sous tutelle, la réforme de l'Etat à marche forcée

    International — Reportage

    La réforme du système fiscal de la Grèce, pays champion de la fraude, est la parfaite illustration des contradictions des réformes en cours. Comment faire mieux avec moins de fonctionnaires et moins de dépenses ? Sans compter les blocages politiques. Par Amélie Poinssot, à Athènes.

  • A Athènes, Eva Joly défend la solidarité avec le peuple grec

    Présidentielle 2012 : Eva Joly, Europe Ecologie-Les Verts — Reportage

    En visite en Grèce, la candidate écologiste propose un « traité d'Athènes » pour dire que « la Grèce a toute sa place dans l'Union européenne. Il existe une autre Europe que celle que vous impose la Troïka !»».

  • En Grèce, les partis politiques sont en train d'exploser

    International

    A la crise économique et sociale s'ajoute depuis quelques jours une crise politique et démocratique en Grèce. Les coups de butoir de la troïka créent des lignes de fracture au sein même des partis avec des contestations de plus en plus en fortes dans chacune des formations. Par Amélie Poinssot, à Athènes

  • Grèce: explosion de colère contre l'austérité

    International — Reportage

    Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche soir à Athènes et à Salonique. De violents affrontements ont eu lieu dans la capitale où des bâtiments ont été incendiés. Le Parlement a adopté dans la nuit le nouveau plan d'austérité. Reportage à Athènes auprès de familles des classes moyennes qui ne voient plus d'issue à la catastrophe en cours.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Amélie Poinssot
Journaliste à Mediapart

12 Billets

0 Éditions

  • Au Salon de l'Agriculture, la FNSEA prise pour cible par Extinction Rébellion

    Billet de blog

    Le salon de l'Agriculture, inauguré samedi 26 février par Emmanuel Macron, a été fortement perturbé ce dimanche. Pendant quelques heures, le stand de la FNSEA a été occupé par le collectif Extinction Rébellion qui dénonce « les ravages de l'agriculture intensive que le syndicat défend avec acharnement ».

  • Violences et intimidations policières: en Hongrie aussi

    Billet de blog

    Depuis le 12 décembre, les manifestations se succèdent à Budapest et dans plusieurs villes hongroises. De façon inédite depuis qu'Orbán est au pouvoir, cette résistance fait face à l'usage de la force côté police. Des dizaines de manifestants pacifiques ont été placés en garde à vue et certains sont poursuivis pour violences en réunion.

  • Les œuvres d'exilés en Europe, au théâtre d'Aubervilliers

    Billet de blog

    A Aubervilliers, le théâtre de la Commune accueille, du 23 au 25 mars, une exposition atypique : les réalisations artistiques de réfugiés ayant traversé l'Europe en 2015. Les visiteurs pourront rencontrer certains d'entre eux à l'occasion d'une table ronde, samedi à 14 heures.

  • Soutien au journaliste polonais Tomasz Piątek

    Billet de blog

    La liberté de la presse est de plus en plus attaquée en Pologne. Tomasz Piątek est poursuivi depuis des mois par le pouvoir pour un livre d'enquête sur le ministre polonais de la Défense. Rencontre avec celui qui s'est vu remettre le prix « journaliste » 2017 de Reporters sans frontières.

  • Réfugiés: quand des lecteurs de Mediapart se mobilisent

    Billet de blog

    A Narbonne, un collectif s'est monté pour venir en aide aux réfugiés en Grèce. A Nîmes, « SoliGrecs » s'active depuis un an et demi pour soutenir les dispensaires grecs autogérés. A Paris, ils sont nombreux, aussi, à se mobiliser depuis des années... Tout ce beau monde converge en ce moment autour d'une « Caravane Solidaire » qui s'apprête à traverser la France. Rencontre avec des gens de terrain qui, plutôt que de se morfondre devant la passivité de nos politiques, ont décidé de prendre les choses en mains.