Amélie Poinssot

Je signe mon premier reportage pour Mediapart en janvier 2011. J'avais alors suivi des exilé·es arrivant à la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce. A l'époque, j'étais correspondante à Athènes pour différents médias français et francophones, travail que j'ai exercé également en Pologne les années précédentes (RFI, La Croix, AFP TV, Le Soir, Deutsche Welle...).

Je rejoints la rédaction de Mediapart en février 2014. Je pars aussitôt pour la Crimée où j'assiste, en direct, à l'annexion de la péninsule ukrainienne par l'armée russe que je couvre pour le journal.

Pendant les cinq années qui suivent, je traite, depuis Paris ou sur le terrain, de l'actualité européenne : de la guerre en Ukraine à la poursuite de la crise grecque, en passant par la crise de l'accueil des exilé·es d'Irak et de Syrie, mais aussi la montée des nationalismes en Europe centrale, les mobilisations sociales, les politiques économiques et les débats sur les alternatives possibles en Europe.

J'écris également une enquête intellectuelle sur le premier ministre hongrois, Dans la tête de Viktor Orbán, publiée chez Actes Sud - livre qui sera traduit en polonais et en hongrois.

A l'été 2019, je change de secteur. Désormais, je travaille et j'enquête sur les thématiques liées à l'agriculture et à la production alimentaire : agrobusiness, lobbies, marchés agricoles, risques sanitaires, impacts sur le vivant, alternatives.

Je fais partie du pôle écologie de Mediapart, aux côtés de Mickaël Correia et Jade Lindgaard.

@AmeliePoinssot@piaille.fr

Contacts

Twitter
@AmeliePoinssot

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Alexis Tsipras (Syriza): «Peut-être que l'Allemagne sera le premier pays à quitter l'euro»

    International — Entretien

    Le leader de la gauche radicale grecque, qui est devenue dimanche 6 mai la deuxième force politique du pays, revient sur la crise traversée sur son pays, la nouvelle cure d'austérité annoncée, la position de l'Allemagne. Propos recueillis à Athènes par Amélie Poinssot.

  • En Grèce, l'extrême droite, installée au gouvernement, peut dire merci à la crise

    Dossier : La Grèce dans la tourmente

    Le LAOS a fait son entrée dans le nouveau gouvernement en obtenant quatre ministères, alors que ses voix n'étaient pas nécessaires et qu'il ne pesait que 6% des voix en 2009. Néolibéral, xénophobe et souvent raciste, cette formation bénéficie ainsi d'un formidable tremplin. Correspondance à Athènes, Amélie Poinssot.

  • En Grèce, le système PASOK est «en ruines»

    International — Analyse

    Papandréou vient d'obtenir la confiance du parlement. Les députés socialistes ont resserré les rangs avant l'adoption, prévue la semaine prochaine, d'un nouveau programme d'austérité. Mais pour combien de temps? En creux, c'est toute l'équation politique de la Grèce que la crise économique est en train de bousculer. Une analyse d'Amélie Poinssot, à Athènes.

  • Les Grecs en colère tentent de résister à l'austérité

    Économie et social — Reportage

    Athènes faisait l'objet, il y a près d'un an, d'un spectaculaire plan de «sauvetage» de Bruxelles et du FMI pour éviter la banqueroute. Depuis, les effets dévastateurs de l'austérité se font sentir au quotidien. A Athènes, inventaire des résistances, des usagers des transports aux fonctionnaires en colère.Un reportage d'Amélie Poinssot

  • À la frontière gréco-turque, les migrants passent, malgré la police européenne

    Balkans, sur les routes des migrants (2/8) — Liberté de circulation

    Porte d'entrée dans l'Union européenne, la frontière terrestre avec la Turquie, celle-là même que les autorités grecques veulent clôturer, fait l'objet d'une surveillance régulière de la part de la police «européenne». Ce déploiement de forces de l'ordre n'empêche pas les migrants, en provenance d'Afrique et d'Asie centrale, de passer.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Amélie Poinssot
Journaliste à Mediapart

12 Billets

0 Éditions

  • Au Salon de l'Agriculture, la FNSEA prise pour cible par Extinction Rébellion

    Billet de blog

    Le salon de l'Agriculture, inauguré samedi 26 février par Emmanuel Macron, a été fortement perturbé ce dimanche. Pendant quelques heures, le stand de la FNSEA a été occupé par le collectif Extinction Rébellion qui dénonce « les ravages de l'agriculture intensive que le syndicat défend avec acharnement ».

  • Violences et intimidations policières: en Hongrie aussi

    Billet de blog

    Depuis le 12 décembre, les manifestations se succèdent à Budapest et dans plusieurs villes hongroises. De façon inédite depuis qu'Orbán est au pouvoir, cette résistance fait face à l'usage de la force côté police. Des dizaines de manifestants pacifiques ont été placés en garde à vue et certains sont poursuivis pour violences en réunion.

  • Les œuvres d'exilés en Europe, au théâtre d'Aubervilliers

    Billet de blog

    A Aubervilliers, le théâtre de la Commune accueille, du 23 au 25 mars, une exposition atypique : les réalisations artistiques de réfugiés ayant traversé l'Europe en 2015. Les visiteurs pourront rencontrer certains d'entre eux à l'occasion d'une table ronde, samedi à 14 heures.

  • Soutien au journaliste polonais Tomasz Piątek

    Billet de blog

    La liberté de la presse est de plus en plus attaquée en Pologne. Tomasz Piątek est poursuivi depuis des mois par le pouvoir pour un livre d'enquête sur le ministre polonais de la Défense. Rencontre avec celui qui s'est vu remettre le prix « journaliste » 2017 de Reporters sans frontières.

  • Réfugiés: quand des lecteurs de Mediapart se mobilisent

    Billet de blog

    A Narbonne, un collectif s'est monté pour venir en aide aux réfugiés en Grèce. A Nîmes, « SoliGrecs » s'active depuis un an et demi pour soutenir les dispensaires grecs autogérés. A Paris, ils sont nombreux, aussi, à se mobiliser depuis des années... Tout ce beau monde converge en ce moment autour d'une « Caravane Solidaire » qui s'apprête à traverser la France. Rencontre avec des gens de terrain qui, plutôt que de se morfondre devant la passivité de nos politiques, ont décidé de prendre les choses en mains.