David Dufresne

Écrivain, réalisateur, punk rock, sousveillance et contre-filatures, David Dufresne vient de réaliser « Un pays qui se tient sage », son premier long métrage au cinéma, soutenu par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020. Auparavant, il a publié « Dernière sommation » (Grasset, 2019), son premier roman, après une dizaine d’ouvrages d’enquête dont « On ne vit qu’une heure, une virée avec Jacques Brel » (Le Seuil, 2018) et « Tarnac, magasin général » (Calmann Lévy, Prix des Assises du Journalisme 2012), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. En 2019, il a a reçu le Grand Prix du Journalisme 2019 aux Assises internationales du Journalisme pour son projet Allo Place Beauvau sur les violences policières, travail reconnu par l’ONU, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen. Il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour son webdocumentaire Prison Valley (avec Philippe Brault), qui lui a ouvert les portes du MIT Open Documentary lab, où il fut artiste en résidence deux années. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Carte ouverte à Madame la ministre du logement

    Par et
    Alors que des milliers de sans-abri dorment dehors faute de place et d'adaptation des centres d'hébergement, que des milliers de personnes sont mal logées, l'ordonnance de 1945 prévoyant la réquisition d'immeubles vacants en cas d'urgence n'est pas utilisée. Selon la carte établie et publiée par Mediapart avec le collectif Jeudi Noir, au moins 27 immeubles représentant plus de 164.000 m2 sont pourtant inoccupés depuis plus de deux ans dans la capitale, sans qu'aucuns travaux ou projet n'existent sur ces lieux. Une aubaine? Pas pour le ministère du logement, qui considère, suite à une note interne que Mediapart a pu consulter, que cette solution n'est pas pertinente.
  • Urgence en Guadeloupe: l'Intérieur réactive son... Centre opérationnel Beauvau

    Par
    Derrière l'annonce de renforts de trois cent gendarmes en Guadeloupe, c'est le branle-bas de combat au ministère de l'Intérieur. Comme jamais depuis les émeutes de 2005. Alors qu'un syndicaliste a été tué par des émeutiers qui, semble-t-il, le prenait pour un policier et que six forces de l'ordre ont été touchés par différents projectiles.
  • La Guadeloupe craint le chaos

    Après la mort d'un syndicaliste à Pointe-à-Pitre dans la nuit de mardi à mercredi, la situation restait très tendue en Guadeloupe. Quatre escadrons de gendarmerie seront envoyés en renfort et Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il parlerait jeudi sur Radio France Outre-mer. Le jour même où il recevra les élus des îles. Pour faire quelles propositions? Rien ne filtrait mercredi soir et Didier Quentin, député d'un groupe de travail UMP sur l'outre-mer, estimait pour sa part qu'il ne suffirait pas «d'encourager des défiscalisations ou des aides inutiles, de perpétuer une économie de comptoir, sous perfusion».
  • Enquête sur la police scientifique: «C’est pas du tout comme dans "Les Experts"»

    Par

    La «Police technique et scientifique pour tous» est une priorité absolue du ministère de l’intérieur. Empreintes digitales, ADN, portables, odorologie: la place Beauvau veut généraliser toutes les techniques y compris dans la moindre petite affaire. Est-ce bien raisonnable? Reportage dans un commissariat de Lille (Nord), à mille lieux de toutes les séries télés.

  • Pierre Piazza: «Le mythe de l’infaillibilité» technique

    Par
    Pierre Piazza est maître de conférence en science politique. Il est aussi l’auteur remarqué de plusieurs ouvrages sur l’identification des individus. Pour Mediapart, il revient sur le taux d’erreurs astronomique dans certains fichiers de police, sur l’histoire du fichage à la française et sur l’évolution de la police, de plus en plus technique et scientifique.
  • La descente aux enfers des cuisines Gilet, une PME comme les autres

    Par et

    Nouveau volet de notre série "Sur la route de la crise" débutée mi-janvier. Cette semaine, Mediapart s'est rendu à Aurillac (vidéo ci-dessus) où les cuisines Gilet, une institution dans le Cantal, sont menacées de disparaître.

  • Tarnac: le député, le juge et le détenu

    Par
    Alors que la justice doit examiner, vendredi 30 janvier, une nouvelle demande de remise en liberté de Julien Coupat, le débat juridique fait rage... sur la place publique. Avec, fait rare, une tribune signée du juge chargé de l'instruction. Analyse.
  • Les vœux sous haute surveillance d'un président isolé

    Par et
    C'était son retour après six mois de présidence de l'Europe. Nicolas Sarkozy a entamé début janvier une tournée en province pour y délivrer ses vœux à diverses professions et renouer avec le pays profond et ses forces vives. Vendredi 23 janvier, il en a terminé avec ceux à la presse. Chaque jour une étape, chaque discours une annonce, avec à chaque fois un dispositif policier énorme et une mise en scène étudiée. Bilan.
  • Sabotage SNCF: Mediapart publie une tribune de l'un des mis en examen

    Par

    Dans une tribune libre, publiée par Mediapart, Benjamin Rosoux, mis en examen pour «association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste», dresse une analyse sans concession sur l'affaire des caténaires. Il parle de la prison, des différentes jeunesses qu'il y a croisées, de la construction d'«ennemis intérieurs», de la justice et du reste. Tandis que les avocats de Yldune Lévy et Julien Coupat pourraient redéposer des demandes de liberté très prochainement.

  • Des spots de pub... pour la pub à la télé (Ilcasselatele.com)

    Par