David Dufresne

Écrivain, réalisateur, punk rock, sousveillance et contre-filatures, David Dufresne vient de réaliser « Un pays qui se tient sage », son premier long métrage au cinéma, soutenu par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020. Auparavant, il a publié « Dernière sommation » (Grasset, 2019), son premier roman, après une dizaine d’ouvrages d’enquête dont « On ne vit qu’une heure, une virée avec Jacques Brel » (Le Seuil, 2018) et « Tarnac, magasin général » (Calmann Lévy, Prix des Assises du Journalisme 2012), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. En 2019, il a a reçu le Grand Prix du Journalisme 2019 aux Assises internationales du Journalisme pour son projet Allo Place Beauvau sur les violences policières, travail reconnu par l’ONU, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen. Il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour son webdocumentaire Prison Valley (avec Philippe Brault), qui lui a ouvert les portes du MIT Open Documentary lab, où il fut artiste en résidence deux années.

Contacts

Twitter
@davduf

Tous ses articles

Tarnac, des terroristes? Pourquoi le juge persiste

France — Enquête

Dans un document de vingt pages, que révèle Mediapart, le juge d'instruction Thierry Fragnoli détaille par le menu ses convictions dans l'affaire de Tarnac. Entre leçon de droit et argutie juridique, il tente de justifier l'enquête et ses accusations. Sur le terrorisme, sur le trouble à l'ordre public, sur L'Insurrection qui vient. Même s'il le reconnaît lui-même: il est bien difficile de définir le terrorisme.

Reportage à l'«épicerie terroriste» de Tarnac: la libération de Coupat relance la bataille politique

Comprendre le naufrage Tarnac — Reportage

Ambiance à Tarnac et dans son «magasin général» (photo), alors que Julien Coupat a été libéré ce jeudi vers 17 heures. Ce n'est ni la joie ni la liesse qui dominent, mais la politique. On cherche à marquer sa différence. A ne pas être beau joueur. A ne rien céder, ni à la justice ni, peut-être, à soi-même. Et surtout pas au rouleau compresseur de l’agenda judiciaire. «Nous voulons affirmer le conflit», dit un proche de celui que la justice suspecte d'être le chef des saboteurs de la SNCF.

Tarnac: deux nouveaux «coups de filet», tous les interpellés sont libérés

France — Enquête

Cette semaine, la police a procédé à deux opérations d’envergure. L’une à Rouen, l’autre à Forcalquier. La première liée directement à l’affaire de Tarnac, la seconde sur des menaces présumées envers le patron du renseignement intérieur, Bernard Squarcini. Résultat: les huit interpellés sont tous ressortis libres. Au moment où les rumeurs de libération prochaine de Julien Coupat se multiplient, selon nos informations.

La Courneuve: un policier raconte le guet-apens

France

Mediapart révèle le témoignage d'un des policiers sur la fusillade à la Kalachnikov du week-end dernier. En quelques mots, le gardien de la paix raconte la course poursuite, le braquage, les échanges de coups de feu. «Nous entendons un tir de rafale nous étant destiné. Nous nous jetons au sol, afin de protéger notre intégrité...» Ce récit laisse entendre qu'il s'agit d'un guet-apens à l’arme lourde et non d'un affrontement type « violences urbaines ». Mardi, à l'Assemblée nationale, le ton est également monté entre la ministre et des députés d'opposition.

La Courneuve: questions après des tirs en rafale sur un fourgon de police

France

Des policiers ont essuyé dans la nuit de samedi à dimanche des tirs de Kalachnikov du côté de la cité des 4000, en Seine-Saint-Denis. Il n'y aurait aucun blessé mais beaucoup d'émoi. S'agit-il réellement d'une escalade dans les «violences urbaines», comme certains policiers le disent? Ou d'une affaire plutôt liée au grand banditisme et mettant en cause plusieurs braqueurs, selon les premières informations reccueillies par Mediapart.

Questions après des tirs en rafale à La Courneuve

France

Des policiers ont essuyé dans la nuit de samedi à dimanche des tirs de Kalashnikov du côté des 4000 en Seine Saint Denis. Il n'y aurait aucun blessé mais beaucoup d'émoi. S'agit-il, réellement d'une escalade dans les «violences urbaines», comme certains policiers le disent? Ou d'un concours de circonstance, selon les premières informations reccueillies par Mediapart.

Questions après des tirs en rafale à La Courneuve

France

Des policiers ont essuyé dans la nuit de samedi à dimanche des tirs de Kalashnikov du côté des 4000 en Seine Saint Denis. Il n'y aurait aucun blessé mais beaucoup d'émoi. S'agit-il, réellement d'une escalade dans les «violences urbaines», comme certains policiers le disent? Ou d'un concours de circonstance, selon les premières informations reccueillies par Mediapart.

Questions après des tirs en rafale à La Courneuve

France

Des policiers ont essuyé dans la nuit de samedi à dimanche des tirs de Kalashnikov du côté des 4000 en Seine Saint Denis. Il n'y aurait aucun blessé mais beaucoup d'émoi. S'agit-il, réellement d'une escalade dans les «violences urbaines», comme certains policiers le disent? Ou d'un concours de circonstance, selon les premières informations reccueillies par Mediapart.

Le site du sociologue Laurent Mucchielli

France — Lien

Une membre du comité de soutien aux "9 de Tarnac": «Un flic me braque directement un flingue sur la tête»

France — Reportage

Arrêtée dans sa voiture fin avril, une responsable parisienne du comité de soutien aux «9 de Tarnac» raconte en vidéo pour Mediapart les conditions – violentes – de son interpellation. Et l'analyse qu'elle fait de «ce qui nous arrive»: «Le dispositif anti-terroriste peut fonctionner très bien tout seul.» Lire également les derniers rebondissements de l'enquête et la situation judicaire de Julien Coupat.

Fin de manif: quand la justice claque la police

France — Reportage

Petites scènes de justice, quand un tribunal se penche sur quelques arrestations à la volée en queue de cortèges. Où le président s'étonne des procès-verbaux «copiés-collés», du manque de témoignages, des procédures mal ficelées. Et où même le parquet de Paris ne s'y retrouve pas et demande la... relaxe pour des prévenus accusés de dégradations.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

David Dufresne
Pigiste Mediapart

92 Billets

2 Éditions

Et si le slogan de Rex News, « La Révolution, c’est l’information », disait vrai ?

Billet de blog

Des mois que j'écrivais, frénétiquement, cette petite fable d'un monde fascinant et fascisant: le nôtre. Au cœur des pouvoirs (médias, État, ultras), de la société du spectacle, de la #Presidentielle2022 et d'une... guerre qui vient d'éclater. «19h59» (Grasset)

Procès Caffin, commandant CRS : cas d'école de la fabrication de l'impunité

Billet de blog

Le 18 novembre, c'était le procès à Paris du commandant divisionnaire Dominique Caffin. Le 20 avril 2019, seul « le chef » (à l'audience, l'homme a insisté sur son rôle de chef, et c'est bien le problème) a foncé sur Mélanie Ngoye-Gaham. Compte rendu d'audience.

Alexandre Benalla : belle et longue journée de procès

Billet de blog

Ce vendredi, c’était le grand jour au tribunal judiciaire de Paris. Les agissements d’Alexandre Benalla et de son acolyte Vincent Crase, place de la Contrescarpe, le 1er mai 2018. Amusante, instructive et (enfin) singulièrement politique, cette audience a beaucoup raconté les turpitudes républicaines.

Et la loi Sécurité Totale fut...

Billet de blog

En ce jour de confinement 3, au Sénat, il se trouvait des représentants du peuple pour démolir nos/leurs libertés. Le spectacle était terrible. C’était affligeant. Drones pour tous, et pour tout ; reconnaissance faciale qu’on s’interdit d’interdire ; privatisation de la sécurité. Et article 24 adopté.

Samedi: rendez-vous dans toute la France contre #LoiSecuriteGlobale !

Billet de blog

Plus de 70 rassemblements en France prévus contre les lois liberticides. Bande annonce et carte des festivités.