David Dufresne

Écrivain, réalisateur, punk rock, sousveillance et contre-filatures, David Dufresne vient de réaliser « Un pays qui se tient sage », son premier long métrage au cinéma, soutenu par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020. Auparavant, il a publié « Dernière sommation » (Grasset, 2019), son premier roman, après une dizaine d’ouvrages d’enquête dont « On ne vit qu’une heure, une virée avec Jacques Brel » (Le Seuil, 2018) et « Tarnac, magasin général » (Calmann Lévy, Prix des Assises du Journalisme 2012), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. En 2019, il a a reçu le Grand Prix du Journalisme 2019 aux Assises internationales du Journalisme pour son projet Allo Place Beauvau sur les violences policières, travail reconnu par l’ONU, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen. Il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour son webdocumentaire Prison Valley (avec Philippe Brault), qui lui a ouvert les portes du MIT Open Documentary lab, où il fut artiste en résidence deux années. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Tarnac: la défense passe à l'offensive

    Par
    Les avocats des «9 de Tarnac» font défense commune. Fait rare: jeudi, ils ont détaillé publiquement une partie du dossier. Et demandent la «déqualification» des faits reprochés à leurs clients. Ambiance d'une drôle de conférence de presse et précisions de Mediapart sur les derniers indices de l'enquête. Sur fond de guerre de com' entre la police, la justice et la défense.
  • Scènes de nervosité policière

    Par

    Un étudiant insulté et frappé par la Brigade anti-criminalité lors d'une manifestation à Paris, qui témoigne pour Mediapart. Un commandant CRS passablement excité devant la Sorbonne. Et un adolescent blessé lors d'un rassemblement à Bastia. Trois petites histoires qui en disent long sur la nervosité ambiante du côté de certaines forces de l'ordre en marge des cortèges.

  • Mathieu Rigouste: «Ennemi intérieur et menace globale»

    Par

    Dans L’Ennemi intérieur, Mathieu Rigouste revisite avec brio cinquante années de l’ordre en France. Pour le jeune chercheur, «la guerre coloniale a constitué» rien de moins qu’«une matrice institutionnelle» de la France contemporaine et de certaines de ses techniques policières. De l’immigré aux «nouvelles menaces», de l’Algérie 1958 aux quartiers populaires d’aujourd’hui, il raconte l’évolution des doctrines et des pratiques. Interview vidéo.

  • PS: la mascarade des «angéliques» contre les «sécuritaires»

    Par
    Le fiasco des débats organisés dimanche au Zénith et les petits règlements de compte qui ont suivi en disent long sur les tergiversations du parti socialiste sur les questions de sécurité. L'enjeu est pourtant immense. Depuis 1997 et le congrès de Villepinte, le PS hésite, fait ce qu'il ne dit pas ou n'assume pas ses revirements successifs. Ses débats en trompe-l'œil masquent mal sa coupure d'une réalité sociale et sa difficulté à penser ces questions de sécurité. Parti pris.
  • In manif with Daniel Cohn-Bendit

    Par et
    Après 1968, après 1986, après un premier mai (mais dont il ne se souvient plus lequel), Daniel Cohn-Bendit rebattait le pavé parisien lors de la grande manifestation de jeudi 19 mars. Entre embrassades, engueulades et accolades. Notre reportage vidéo.
  • Affaire Pérol: l'édito vidéo de Mediapart

    Par et

    L'affaire Pérol ne cesse de prendre de l'ampleur. Du ministère des finances jusqu'au siège des Caisses d'épargne, en passant par celui de la très influente banque Rothschild, Mediapart résume cette histoire qui est au cœur des polémiques politico-économiques du moment. Et dénonce le coup de force présidentiel. Edito vidéo.

  • Julien Coupat reste en prison, son entourage déplace l'affaire sur le terrain politique

    Par
    Alors que la justice a refusé à nouveau, vendredi 13 mars, de libérer Julien Coupat, qu'elle estime être le «chef» des saboteurs de la SNCF, ses proches décident de porter l'affaire là où tout a commencé, à leurs yeux: le terrain politique. Les milieux intellectuels sont sollicités. La cour européenne des droits de l'Homme pourrait être saisie. Et les services de renseignement s'expriment.
  • Loi Hadopi et téléchargements: pourquoi le Net s'indigne

    Par et

    Les députés commencent ce mardi à discuter du projet de loi «création et Internet»; lequel est censé mettre fin au piratage des œuvres artistiques. Le texte soulève l'indignation sur le Net. Avec quelques bonnes raisons...

  • Tarnac: «La détention de Julien Coupat est discriminatoire»

    Par
    L’avocate de Julien Coupat, Me Irène Terrel, doit bientôt présenter la quatrième demande de remise en liberté de celui que la justice soupçonne d'être le «chef d’une association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste». Pour Mediapart, Me Terrel démonte un dossier qu’elle estime vide. Elle assure que «la détention de Julien Coupat est discriminatoire» et dénonce ce qu’elle appelle le «théorème de Tarnac». Le point, également, sur les dernières expertises.
  • Carte ouverte à Madame la ministre du logement

    Par et
    Alors que des milliers de sans-abri dorment dehors faute de place et d'adaptation des centres d'hébergement, que des milliers de personnes sont mal logées, l'ordonnance de 1945 prévoyant la réquisition d'immeubles vacants en cas d'urgence n'est pas utilisée. Selon la carte établie et publiée par Mediapart avec le collectif Jeudi Noir, au moins 27 immeubles représentant plus de 164.000 m2 sont pourtant inoccupés depuis plus de deux ans dans la capitale, sans qu'aucuns travaux ou projet n'existent sur ces lieux. Une aubaine? Pas pour le ministère du logement, qui considère, suite à une note interne que Mediapart a pu consulter, que cette solution n'est pas pertinente.