Edwy Plenel

Né en 1952, journaliste depuis 1976. D’abord à Rouge (1976-1978), puis quelques mois au Matin de Paris et, surtout, au Monde pendant vingt-cinq ans (1980-2005). Cofondateur et président de Mediapart depuis sa création en 2008. Auteur d’une trentaine d'ouvrages (bibliograhie disponible sur Wikipedia en français, in Englishen español, en catalan, en breton).

Consulter ici ma déclaration d’intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Le présidentialisme, ses courtisans et son crétinisme

    Par

    Au lendemain d’une démission de Nicolas Hulot qui souligne le fossé entre sa présidence et la société, Emmanuel Macron s’est distingué par une décision et par une déclaration qui le creusent encore plus : la nomination d’un ami proche, l’écrivain Philippe Besson, au consulat de Los Angeles ; la critique de son propre peuple qualifié de « Gaulois réfractaire au changement ».

  • Nicolas Hulot: une démission salutaire, un tournant historique

    Par
    Nicolas Hulot à l'Assemblée nationale le 26 septembre 2017 (Stéphane Mahé/Reuters) Nicolas Hulot à l'Assemblée nationale le 26 septembre 2017 (Stéphane Mahé/Reuters)

    La démission de Nicolas Hulot du gouvernement est un électrochoc salutaire. Elle souligne l’impasse de choix économiques qui mènent à la catastrophe climatique. Elle met fin à l’illusion d’un sursaut écologique par la volonté d’un seul homme supposé providentiel. Elle sonne comme un appel à la mobilisation de la société pour une politique alternative.

  • L’affaire Benalla est bien une affaire Macron

    Par

    Il n’y a pas d’Alexandre Benalla à l’Élysée sans Emmanuel Macron, auquel le premier doit tout. Mais il n’y a pas non plus d’affaire Benalla sans le soutien apporté par le président de la République à son homme de confiance. C’est cette couverture, jusqu’au mensonge, qui en fait une affaire d’État.

  • La présidence Macron face à sa part d’ombre

    Par
    photo-mb-benalla

    L’affaire Benalla évoque un climat nauséabond de basse police et de cabinet privé au cœur de l’Élysée. Cette privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien.

  • «Salut fasciste» du trésorier de Marine Le Pen: Mediapart remporte le procès en appel

    Par
    Axel Loustau lors de son 40e anniversaire, en février 2011, sur une péniche, à Paris. © Document obtenu par Thierry Vincent / Mediapart Axel Loustau lors de son 40e anniversaire, en février 2011, sur une péniche, à Paris. © Document obtenu par Thierry Vincent / Mediapart

    La cour d'appel de Paris a validé, mercredi 13 juin, l'intégralité de l'enquête de Mediapart consacrée à un proche de Marine Le Pen, Axel Loustau, trésorier de son microparti et conseiller régional. Au cœur de cet article, deux photos représentant ce personnage clé du dispositif frontiste bras tendu.

  • Le devoir d’hospitalité

    Par
    Une opération de sauvetage de migrants en mer Méditerranée le 20 octobre 2016. © Reuters Une opération de sauvetage de migrants en mer Méditerranée le 20 octobre 2016. © Reuters

    L'exécutif français est resté silencieux depuis le blocage de l'Aquarius dimanche. Nous republions le parti pris d'Edwy Plenel s'indignant à l'été 2017 de la criminalisation d'ONG portant secours aux migrants en Méditerranée.

  • Un imaginaire démocratique

    Par

    Le film sur les « Pentagon Papers » en est une nouvelle illustration : dans le cinéma américain, le journalisme est un protagoniste héroïsé de la démocratie. Cet imaginaire contraste avec les cabales que doit affronter le journalisme indépendant en France.

  • De quoi Mediapart est-il le nom?

    Par

    C’est la question que nous nous posons après ces folles semaines de cabale politique et médiatique contre notre journal. Voici une tentative de réponse, alors que Manuel Valls a appelé à nous exclure du débat public.

  • Affaire Bettencourt: l’Etat français justifie la censure

    Par

    Saisie par Mediapart de la censure de nos articles sur l’affaire Bettencourt, la Cour européenne des droits de l’homme a reçu la réponse du gouvernement français. Ignorant les décisions de justice qui ont validé notre travail, celui-ci n’hésite pas à justifier jusqu’à l’absurde cette violation de la liberté d’informer.

  • Sarkozy-Kadhafi: l’affaire des affaires

    Par
    megabloc-libye

    Fabrice Arfi et Karl Laske ont rassemblé dans un livre six ans d’enquête sur l’affaire Sarkozy-Kadhafi. « L’histoire d’une haute trahison »: la corruption d’un clan politique français par une dictature étrangère. Retour sur une histoire hors normes. Jamais, dans la longue chronique des corruptions républicaines, nous n’avons contemplé un tableau aussi dévastateur.