Lucie Delaporte

Après avoir suivi l'extrême droite à Mediapart quelques années, je m'intéresse désormais au logement et à l'urbanisme. 

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Le Pen « candidate du peuple », un boulevard offert par Macron

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite

    À dix jours du premier tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen a choisi le bassin minier de Moselle pour son avant-dernier meeting. Une façon de s’ériger en candidate des oubliés de la politique de casse sociale d’Emmanuel Macron.

  • Présidentielle : l’introuvable campagne

    Politique — Analyse

    Les crises et les états d’urgence successifs, les dérives du système médiatique et l’inaction de la classe politique vis-à-vis d’une abstention croissante se conjuguent pour dissiper l’intérêt d’habitude suscité par l’élection reine de la Ve République.

  • En Picardie, une famille divisée entre Zemmour et Le Pen

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite — Reportage

    Depuis trois générations, la famille de Melinda et Dylan est fidèle au vote Le Pen. Pour la première fois, l’irruption de la candidature Zemmour la déchire.

  • Le vrai-faux sérieux budgétaire de Marine Le Pen

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite

    La candidate du Rassemblement national, peu à l’aise sur le terrain économique et soucieuse de démontrer le « sérieux » de son projet, a présenté un chiffrage précis des mesures qu’elle défend. Au risque de l’effet boomerang.

  • Odeia, le sulfureux voyagiste mécène du « Grand débat des Valeurs »

    France — Confidentiel

    Partenaire de SOS Chrétiens d’Orient en Syrie, association mise en cause pour « complicité de crimes de guerre », l’agence de voyage Odeia, fondée par des figures de l’extrême droite, a financé la soirée de « Valeurs actuelles ».

  • Comment Zemmour et Le Pen veulent trouver grâce aux yeux des catholiques

    Présidentielle 2022. Les catholiques dans la campagne (2/4) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

    Les deux candidats d’extrême droite se marquent depuis des mois sur le « vote catholique », ambitionnant de mettre la main sur les électeurs en déshérence de François Fillon. Avec des stratégies opposées.

  • À droite et à l’extrême droite : le graal du vote catholique

    Présidentielle 2022. Les catholiques dans la campagne (1/4) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

    Loin d’être homogène, le vote catholique penche de plus en plus à droite et est traversé par l’émergence d’un « populisme religieux » aux relents identitaires. Une clé du scrutin pour les candidats de droite.

  • Réfugiés ukrainiens : une stratégie « humaniste » à peu de frais pour le RN

    France

    Dans le sillage du mea culpa de Robert Ménard à l’égard des réfugiés, le Rassemblement national a décidé de se construire une image « humaniste » sur le dos des hommes et des femmes qui fuient la guerre en Ukraine pour mieux se distinguer d’Éric Zemmour.

  • Marion Maréchal derrière Éric Zemmour : une candidature peut en cacher une autre

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite

    L’ancienne députée FN, qui officialise dimanche son ralliement à Éric Zemmour, est aux manettes de la campagne, avec ses proches, depuis le début. Une campagne qui n’a plus qu’un objectif : se débarrasser définitivement du RN.

  • Ukraine : un débat pour la forme à l’Assemblée nationale

    Parlement

    Unanimes pour condamner l’intervention russe en Ukraine et pour accueillir des réfugiés ukrainiens, les députés se sont divisés sur les moyens de lutter contre l’engrenage qui pourrait transformer la guerre en conflit mondial.

  • Les embarrassants réseaux russes de l’extrême droite française

    Extrême droite

    Malgré leur tentative de revirement vis-à-vis de la Russie, Éric Zemmour et Marine Le Pen sont tenus par le poids de leur entourage, où la ferveur pro-Poutine est ancienne et profonde. Mais aussi par les questions d’argent.

  • Complotisme : les angles morts du débat

    Culture et idées

    Le phénomène, aux contours assez flous, s’est imposé comme une question cruciale pour l’avenir des démocraties. Les chercheurs en sciences sociales invitent pourtant à la prudence et dénoncent une forme de « panique morale » du pouvoir.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Lucie Delaporte
Journaliste à Mediapart

4 Billets

1 Éditions

  • Mediapart blacklisté par la Manif pour tous

    Billet de blog

    La Manif pour tous a refusé d’accueillir Mediapart pour l’université de rentrée de «Marchons enfants» qui a lieu ce 21 septembre à Port-Marly (78). L’événement était officiellement «ouvert à tous». Un boycott qui en dit long sur ce qu’est ce mouvement.

  • Violences sexuelles: le JDD en pleine schizophrénie

    Billet de blog

    L’hebdomadaire qui publiait ce dimanche une tribune appelant le président à se saisir de la question des violences faites aux femmes, laissait paraître à quelques pages d’intervalle un édifiant article, monument de sexisme ordinaire.

  • Clientélisme à l'université Paris 13? Vous n'y songez pas...

    Billet de blog

    Une « enquête à charge », des « accusations ni étayées, ni documentées », pire « un tas de ragots »…Jean-Loup Salzmann qui a donné une interview à l’Etudiant suite à la parution de notre enquête « Le vice-ministre des universités entre en zone de turbulence» n’a visiblement pas apprécié que Mediapart se penche sur le fonctionnement de son université.

  • «L'éducation financière dès six ans»

    Billet de blog

    Dans la crise du système scolaire, on oublie complètement de se pencher sur le manque de culture financière des jeunes enfants du primaire. Pas un mot dans les programmes de CP sur ce qu'est une action, nulle définition des taux d'emprunts… Rien.