Matthieu Suc

Faits-diversier spécialisé autrefois dans la couverture du grand-banditisme, je me concentre par la force des choses, désormais, sur les affaires de terrorisme. Parfois, les deux matières se rejoignent.

Auteur d'Antonio Ferrara, le roi de la belle (avec Brendan Kemmet, au cherche-midi), de La face cachée de Franck Ribéry (avec Gilles Verdez, aux éditions du Moment), de Moi, Iranien, espion de la CIA et du Mossad (avec Djahanshah Bakhtiar, aux éditions du Moment), de Renault, nid d'espions (éditions du Moment), de Femmes de djihadistes (Fayard), de Les espions de la terreur (HarperCollins).

Contacts

Mail
matthieu.suc@mediapart.fr
Twitter
@MatthieuSuc

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Ukraine : la guéguerre des ultradroites françaises

Extrême droite — Enquête

Au-delà de la trentaine de ses militants partis combattre en Ukraine, l’ultradroite française se déchire sur les réseaux sociaux, entre les anciens, pro-Poutine, et les plus jeunes, pro-Ukraine. Les plus radicaux accusent les deux camps de se tromper de champ de bataille.

« Là aussi de nombreux corps… »

Le procès des attentats du 13-Novembre — Chronique

Durant 22 minutes, la cour d’assises spécialement composée s’est transportée vendredi, d’abord par le son, ensuite par l’image, au Bataclan. Avec les commentaires du président Périès rendant compte de l’ampleur de la tragédie. Récit d’une audience en apnée.

Ukraine : le renseignement français à la traîne des Américains

France — Enquête

L’éviction du chef du renseignement militaire signe l’aveu du défaut d’anticipation de la France à propos de l’invasion russe. Un échec qui résulte d’une analyse trop rationnelle des services mais aussi d’une politique de main tendue aveugle du président Macron.

Mohamed Abrini passe aux aveux… à demi-mot

Le procès des attentats du 13-Novembre — Chronique

Jamais un accusé n’avait été aussi loin dans ses déclarations. Mais parce qu’il l’avait annoncé et surtout parce qu’il est contraint dans des conflits de loyauté avec les autres hommes dans le box, les aveux de Mohamed Abrini au procès des attentats du 13-Novembre n’ont pas eu la portée espérée. 

150 Français participent à la guerre en Ukraine

Europe — Enquête

Phénomène mondial, les volontaires partis combattre en Ukraine comptent, selon nos informations, 150 Français dans leurs rangs. Des hommes qui suscitent l’inquiétude des autorités voulant éviter que ne se répète le scénario des djihadistes en Syrie.

Le brief Ukraine du 25 mars : les Russes se concentrent sur l’Est

La guerre russe contre l’Ukraine

Au 30e jour de la guerre en Ukraine, l’armée russe a annoncé vouloir se concentrer sur l’est du pays, et plus particulièrement sur le Donbass, alors que de premiers signes de faiblesse chez les forces russes apparaissent.

Vladimir Poutine frappe… au cœur de son propre pouvoir

La guerre russe contre l’Ukraine

Deux hauts gradés du FSB (l’ex-KGB) ont été mis aux arrêts. Le président russe reproche à ses anciens hommes liges la médiocrité des renseignements communiqués avant de lancer l’invasion en Ukraine. Sans en tirer les conséquences sur sa propre responsabilité.

Le brief Ukraine du 13 mars : le tapis de bombes russes fait réagir le pape, qui exhorte à arrêter ce « massacre »

La guerre russe contre l’Ukraine

Les bombardements russes s’intensifient un peu partout en Ukraine. Des bombes au phosphore auraient même été utilisées. Une situation générale qui a entraîné la première condamnation franche de l’invasion russe de la part du pape. Un journaliste américain a été tué à Irpin.

Le brief Ukraine du 12 mars : l’armée russe à l’arrêt. Poutine dénonce des « violations flagrantes » de la part des Ukrainiens

La guerre russe contre l’Ukraine

Alors que l’armée russe est à l’arrêt sur le terrain, Vladimir Poutine a accusé, samedi, lors d’un rendez-vous téléphonique avec le président français et le chancelier allemand, les forces ukrainiennes de « violations flagrantes » du droit humanitaire. « Des mensonges », a aussitôt réagi l’Élysée.

Procès de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : les accusés présents écopent de huit à treize ans de prison

Terrorisme — Chronique

La cour d’assises spécialement composée a condamné les trois hommes dans le box à des peines allant de 8 à 13 ans de prison. Le quatrième accusé, commanditaire de l’attentat et présumé décédé en Irak, a écopé de la réclusion criminelle à perpétuité.

Des réquisitions et des larmes

Terrorisme — Chronique

Au procès de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, le ministère public a requis 7 à 14 ans de prison contre les trois accusés dans le box. De quoi nourrir l'amertume des parties civiles, déjà échaudées par le déroulé du procès.

Et soudain les policiers avouent que le terroriste était surveillé trois semaines avant l’attentat…

« Il n'y a pas de faille » : les ratés de la lutte antiterroriste — Chronique

Au procès de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, les agents de la DRPP ont reconnu avoir été en contact direct avec Adel Kermiche trois semaines avant qu’il ne tue le père Hamel. Ils l’avaient caché en 2018 à la police des polices qui les avait interrogés après que Mediapart eut révélé des ratés dans leur surveillance du terroriste.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Matthieu Suc
Journaliste à Mediapart

1 Billets

0 Éditions

Épitaphe pour un espion 2.0

Billet de blog

Bernard Cazeneuve fustige volontiers ceux qui critiquent « sans la moindre analyse » les « failles » des services de renseignement. N’en déplaise au ministre de l’intérieur, il existe bien un souci du côté de notre contre-espionnage.