Yann Philippin

Diplômé de l'IEP de Grenoble et du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris, j'ai démarré ma carrière en 2000 comme journaliste économique, d'abord spécialisé dans les technologies, puis les entreprises. J'ai travaillé pour le magazine Futur(e)s, comme indépendant, à l'agence Reuters, au Journal du Dimanche, puis à Libération, aux services économie puis investigation. J'ai couvert de nombreux secteurs de l'économie française (aéronautique, automobile, santé, industrie, transports...) et enquêté sur des affaires économiques (Airbus, crash du vol Rio Paris d'Air France, Mediator, accident SNCF de Brétigny, fortune belge de Bernard Arnault, affaire Qatar-Veolia...) puis politico-financières (Tapie, Dassault). Je suis le co-auteur du livre Dassault Système (Robert Laffont), avec ma consoeur de France Inter Sara Ghibaudo.

J'ai rejoint Mediapart au services enquêtes en mars 2015. Spécialisé dans les affaires financières, de fraude fiscale et de corruption, je travaille notamment sur les "leaks", ces fuites de données massives qui ont nourri les enquêtes Football Leaks ou Malta Files, publiées par Mediapart avec ses partenaires du réseau European Investigative Collaborations (EIC).

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Evasion fiscale: un document implique le Paris Saint-Germain

    Angel Di Maria n'a pas répondu à nos questions © Reuters Angel Di Maria n'a pas répondu à nos questions © Reuters

    L’attaquant argentin Angel Di Maria a créé une société dans un paradis fiscal pour y percevoir les millions d'euros gagnés grâce à ses droits à l'image. Non seulement le PSG savait, mais il a signé un contrat avec cette société pour toucher une partie des gains.

  • La Fifa enquête sur le transfert de Paul Pogba

     © Compte Instagram de Paul Pogba © Compte Instagram de Paul Pogba

    La Fédération internationale de football a ouvert une enquête sur la vente de Paul Pogba à Manchester United par la Juventus de Turin pour 105 millions d'euros. Les documents Football Leaks révèlent que l'agent de l’international français, Mino Raiola, a perçu 49 millions d’euros sur ce seul transfert, grâce à un conflit d’intérêts hors norme : il était à la fois l’agent de la Juventus, de Manchester et du joueur.

  • Kazakhgate: le demi-aveu de Claude Guéant

    Par
     © Reuters © Reuters

    L’ancien bras droit du président Sarkozy a reconnu mercredi devant une commission d’enquête parlementaire belge que l’Élysée s’est démené pour éviter à un oligarque un procès pour corruption en Belgique, afin que de juteux contrats soient signés entre la France et le Kazakhstan. Mais il a démenti avoir fait changer la loi outre-Quiévrain.

  • Football Leaks: manœuvres autour d’Eder, bourreau des Bleus

    Par
    Eder célèbre son but et la victoire du Portugal en finale de l'Euro, le 10 juillet 2016, au Stade de France © Reuters Eder célèbre son but et la victoire du Portugal en finale de l'Euro, le 10 juillet 2016, au Stade de France © Reuters

    Eder, attaquant de Lille et auteur du but victorieux du Portugal contre la France, en finale de l'Euro 2016, a été traité comme un produit spéculatif dans un scénario digne d'un polar. Les documents Football Leaks montrent que son agent, qui possédait en secret la moitié du joueur, a fait capoter l'un de ses transferts en le faisant disparaître plusieurs jours, afin de mieux valoriser son investissement.

  • Kazakhgate: l’Elysée de Sarkozy a manipulé les services secrets

    Par et Alain Lallemand (Le Soir)
    Le président Nicolas Sarkozy et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev à l'Élysée le 27 octobre 2010. © Reuters Le président Nicolas Sarkozy et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev à l'Élysée le 27 octobre 2010. © Reuters

    Sous la présidence Sarkozy, les services secrets français ont été instrumentalisés pour le profit d'un oligarque proche du pouvoir kazakh, selon une enquête du Soir et de Mediapart. Ce milliardaire, Patokh Chodiev, aidait Paris à vendre des hélicoptères à Astana sur fond de pots-de-vin présumés.

  • Turquie: révélations sur la traque mondiale des gülénistes

    Par
    Fethullah Gülen, 75 ans, dirige sa puissante confrérie depuis les Etats-Unis. © Reuters Fethullah Gülen, 75 ans, dirige sa puissante confrérie depuis les Etats-Unis. © Reuters

    Des dizaines de rapports confidentiels, révélés par Mediapart et ses partenaires du réseau de médias européens EIC, démontrent que les responsables religieux et les diplomates turcs ont espionné dans le monde entier les sympathisants supposés de la confrérie Gülen, accusée par le président Erdogan d'avoir fomenté le coup d'État manqué de juillet 2016. Au moins trente-huit pays sont concernés, dont la moitié des États de l'Union européenne.

  • La police se lance à la poursuite des 102 lingots de la maire de Puteaux

    Par
    Nicolas Sarkozy en vedette au meeting électoral de Joëlle-Ceccaldi Raynaud, le 10 juin 2015 © © Unionpourputeaux.fr Nicolas Sarkozy en vedette au meeting électoral de Joëlle-Ceccaldi Raynaud, le 10 juin 2015 © © Unionpourputeaux.fr

    Une enquête préliminaire pour fraude fiscale et blanchiment a été ouverte par le parquet de Nanterre, à la suite de nos révélations sur le retrait de 102 lingots d'or du compte caché au Luxembourg de la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Cet épisode est au cœur d'une rocambolesque confrontation entre Joëlle et son père Charles, dans une autre affaire de corruption.

  • Affaire Streiff: une incroyable bourde met le barreau de Paris sens dessus dessous

    Par
    Yann Streiff (à gauche) pose avec le bâtonnier de Paris Frédéric Sicard, au bal du bâtonnier, le 26 novembre 2016. © Mediapart Yann Streiff (à gauche) pose avec le bâtonnier de Paris Frédéric Sicard, au bal du bâtonnier, le 26 novembre 2016. © Mediapart

    Yann Streiff, un avocat très influent visé par plusieurs affaires disciplinaires et judiciaires, a longtemps été traité avec mansuétude par le barreau de Paris. Mediapart révèle qu’il vient de bénéficier d’une erreur procédurale pouvant remettre en cause sa radiation.

  • La misère cachée de la lutte anticorruption

    La procureure Éliane Houlette © Reuters La procureure Éliane Houlette © Reuters

    La médiatisation des dossiers du Parquet national financier (PNF) est l’arbre qui cache la forêt. Dans les faits, policiers et magistrats sont trop peu nombreux pour lutter efficacement contre la délinquance économique et financière, et les structures beaucoup trop dispersées sur le territoire.

  • Fraude fiscale: Serge Dassault est condamné à cinq ans d'inéligibilité

    Par

    L’industriel et sénateur (LR) de 91 ans a été condamné à cinq ans d’inéligibilité et 2 millions d’euros d’amende pour blanchiment de fraude fiscale et mensonge sur son patrimoine. Le tribunal lui a épargné la détention en raison de son âge, ainsi que les deux ans de prison avec sursis requis par le parquet national financier.