«Contrechamp»: une politique pour le livre

Vincent Monadé, président du Centre national du livre, occupe l'un des postes les plus importants du domaine culturel, à la tête d’une institution qui distribue 30 millions d’euros par an à un secteur fragilisé et bouleversé, mais dont le chiffre d’affaires dépasse celui du cinéma. Comment freiner la désaffection pour la lecture ? Quels textes choisit-on d’encourager ? L’écrivain doit-il tenir un rôle social ? Entretien.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Contrechamp, le rendez-vous vidéo et long format de Mediapart qui décrypte les conditions de production et les processus de création de ce qui nous est donné à lire, voir ou entendre, entame une nouvelle saison en compagnie de l’écrivaine Joy Sorman, auteure notamment de Boys, Boys, Boys, Du bruit, essai sur le groupe NTM, Gros Œuvre et tout récemment La Peau de l’ours, aux éditions Gallimard. Elle a également codirigé avec Maylis de Kerangal l'ouvrage collectif Femmes et sport. Elle succède au sociologue Olivier Alexandre pour choisir les invités de Contrechamp et interroger les politiques, les pratiques et les institutions culturelles.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié