Scott Atran: «La mort prochaine de Daech est une illusion»

Par

L’anthropologue Scott Atran, qui a mené avec ses équipes plusieurs études auprès des djihadistes, cerne les raisons ayant permis l’essor de l’État islamique, les pistes pour le combattre et les illusions sur sa prochaine disparition. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Scott Atran, anthropologue américain, enseignant à l’université d’Oxford et à l’université du Michigan, était de passage en France à l’occasion de la publication de son ouvrage, L’État islamique est une révolution (Les liens qui libèrent).