Aude Lancelin démissionne avec fracas du jury du prix Jean-Luc-Lagardère

Par

L'ex-directrice adjointe de l'Obs met en cause le président du jury, Laurent Joffrin, qu'elle accuse d'être un « commissaire politique gouvernemental ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancienne directrice adjointe de la rédaction de l'Obs, dont elle a été licenciée pour un motif politique, Aude Lancelin, qui vient d’obtenir le prix Renaudot essai pour son livre Le Monde libre (Les liens qui libèrent), claque la porte du jury du « prix Jean-Luc-Lagardère du journaliste de l’année », l’ex-prix Louis-Hachette. Elle a adressé le 1er décembre aux jurés et organisateurs de ce prix, qui est présidé par le directeur de Libération, Laurent Joffrin, une lettre dans laquelle elle explique les raisons de sa démission du jury.