D’un viol dans le Néguev à l’oppression de tout un peuple

Par Jean-Loup Samaan (En attendant Nadeau)

Publié en arabe en 2016, Un détail mineur, de la romancière palestinienne Adania Shibli, est une œuvre fascinante. Tout commence le 9 août 1949 : un an après la première guerre israélo-arabe (événement fondateur de l’État israélien, mais aussi de l’identité palestinienne), une jeune Bédouine est violée et tuée dans le désert.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le roman est divisé en deux parties bien distinctes : la première est un récit rédigé à la troisième personne qui suit des soldats israéliens dans le Néguev. Dès les premières lignes, nous voici immergés dans la canicule insoutenable du désert au mois d’août. Ces soldats anonymes semblent épuisés par cette chaleur et désorientés par l’immensité des lieux.