Avignon. Avant-scène (1/5) - Premiers filages de «Feux», à tâtons, dans le noir

La 62e édition du festival d'Avignon s'ouvre vendredi 4 juillet, avec deux artistes associés : Valérie Dréville et Romeo Castellucci. Nous avons accompagné pendant près de deux mois la préparation de Feux, une pièce du «In» mise en scène par Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma. En attendant la première, lundi soir prochain, Mediapart raconte en cinq épisodes comment cette troupe a préparé «son» Avignon. Première étape : reportage à Amiens, pour deux jours de répétitions méticuleuses à la Maison de la culture.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L'exercice du jour est un «filage technique». Sept heures de répétitions appliquées, sur la scène de la Maison de la culture d'Amiens, visant à régler la seule mécanique des entrées et sorties des personnages, qui s'effectuent le plus souvent dans un noir total. A deux semaines de la première de Feux, le 7 juillet à Avignon, ces tâtonnements en pleine obscurité sont capitaux.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal