Hollande-Trierweiler, cruel miroir des relations entre médias et politiques

Par

En confiant à son employeur le soin de faire la promotion d’un livre où elle raconte sa vie avec un homme politique rencontré dans le cadre de son métier, Valérie Trierweiler fait date. Merci pour ce moment, symbole d'un malsain mélange des genres français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une chose entendue. Le livre que Valérie Trierweiler publie ce jeudi aux éditions des Arènes n’a pas grand intérêt si l’on s’en tient à son contenu, même s’il constitue de fait un événement politique, et sans doute un sommet dans le traitement people du pouvoir socialiste actuel. Mais Merci pour ce moment est pourtant remarquable, tant il porte à son point d’incandescence le malsain mélange des genres entre médias et politique, tel qu’il se pratique si facilement en France.