Les animaux malades de l’humanité

Par

Les philosophes Florence Burgat et Corine Pelluchon rappellent l’évolution de notre rapport aux animaux (domestiques et sauvages) depuis l’Antiquité, tout en insistant sur l’urgence d’une prise de conscience enfin radicale et définitive…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Intelligence des bêtes, êtres sensibles souffrant sous la férule humaine ! De ces captations audiovisuelles qui ouvrent les paupières du public sur les coulisses des abattoirs à L’Île aux chiens, le film de Wes Anderson sur une aire concentrationnaire canine dans un Japon futuriste sur le point d’advenir : une prise de conscience, massive, se fait enfin jour.