Aux Pays-Bas, des alchimistes réinventent le film instantané

Par

Onze hommes et un entrepreneur autrichien un peu fou : la planète des afficionados du Polaroïd s'en remet à eux. Aux Pays-Bas, des anciens ingénieurs de l'usine d'Enschede (©DR) tentent de relancer la production de films instantanés. Bonne nouvelle : ils sont sur le point de réussir. Mauvaise nouvelle : rien ne dit que ça va marcher.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les douze alchimistes d'Enschede seraient-ils en train de réussir leur pari? Un an après l'arrêt total de la production par la mythique firme Polaroïd, la renaissance du film instantané est déjà annoncée. En 2010 sortira de l'usine d'Enschede, aux Pays-Bas, un film noir et blanc, entre huit et dix images par paquet. Cher, comme tout film instantané qui se respecte : entre 18 ou 20 euros.