L’artiste JR voudrait rendre visibles les migrants

Le gigantesque portrait d’un migrant est apparu sur la façade d’un immeuble du centre de Philadelphie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le portrait d’Ibrahim, un migrant venu de Mingora, au nord du Pakistan, est apparu fin juillet 2015 sur la façade d’un immeuble de vingt étages du centre de Philadelphie. Par cette performance intitulée Migrants, Ibrahim, Mingora-Philadelphia, l’artiste JR, connu pour ses installations dans les favelas de Rio de Janeiro au Brésil, espère rendre les migrants plus visibles. L’installation est encadrée par la mairie démocrate de la ville dans le cadre du MuralArtProgram, un programme né en 1984 pour éradiquer les graffitis, et rassembler graffeurs et habitants autour de projets communs d’urbanisation et d’art de rue.